Lors de vacances sur une île en Méditerranée, Isabelle ressent un appel très fort; quelque chose en elle lui dit de venir s’installer définitivement dans ce lieu.

Cette petite voix devenant de plus en plus forte, elle commence à considérer cette possibilité, même si cela signifie quitter son appartement, son emploi, son réseau d’amis, sa famille. Elle ressent le besoin de concrétiser ce rêve.

Isabelle me demande un bilan avec le Fenyx en ligne pour comprendre ce qui lui arrive. “Qu’est-ce qui me pousse à ce changement radical?” Car même si c’est plus fort qu’elle, elle exprime un sentiment de doute qu’elle n’ose exprimer. Et si c’était une erreur?

Le Fenyx va l’aider à mettre des mots et à visualiser les enjeux de cette décision. La prise est réalisée avec une intention claire : Qu’est ce qui me donne envie de vivre sur cette île?

Ce que nous révèle le Fenyx

Au tout premier regard, l’analyse montre une belle harmonie à gauche et à droite. Des blocages sont présents ainsi qu’un peu de contrariétés à droite et de la justesse à gauche.

Explorons tout cela!

Fuir une réalité?

En premier lieu, nous identifions lors de la lecture plus détaillée un grand besoin sur la droite: le besoin de mettre une limite avec les autres !

En lui faisant remarquer cela, Isabelle me parle de la distance qu’elle souhaite prendre avec une partie de sa famille en partant là-bas. Dans les problématiques les plus pertinentes, nous voyons ensemble que “fuir sa mère”, « vouloir couper les liens avec la famille” sont des schémas de pensée qu’elle rayonne dans une énergie agitée…

Dans les fréquences extracorporelles, un schéma de pensée agité est également activé avec une intensité maximale sur la thématique suivante: « dépendance affective vis-à-vis d’un proche”.

Du coup, je prends le temps de questionner Isabelle: est-ce que ce qui te donne envie d’aller sur cette île est lié à ce que tu vas y trouver ou à ce que tu vas quitter ici?

Cette question résonne en elle; car elle vit une situation problématique avec un proche, avec sa mère, avec sa famille. Isabelle s’interroge dès lors: “est-ce que partir sur cette île va régler la situation qu’elle souhaite quitter?”

Nous envisageons ensemble la possibilité qu’elle soit apaisée dans ces relations avant de partir. Comment peut-elle se libérer de ces dépendances affectives dès aujourd’hui, sans devoir partir si loin ?

Diverses pistes sont explorées:

  • L’harmonisation propose un nouveau schéma de pensée sur l’idée d’être clair sur qui elle est / de ne générer de dépendances sur aucun plan. Je lui propose de rentrer en résonance avec ces nouvelles fréquences envoyées.
  • En visualisant les résultats de la prise Fenyx, nous identifions aussi des qualités qui rayonnent déjà aujourd’hui sur lesquelles s’appuyer pour se libérer des dépendances affectives comme le fait d’exprimer ses sentiments, la capacité à pardonner, à vivre le détachement et l’équilibre entre donner et recevoir. Ce qui est incroyable, lui dis-je, c’est que tu rayonnes déjà ces belles qualités puisque le Fenyx les a captées. Tu peux les appliquer à ces relations difficiles que tu vis aujourd’hui.

Isabelle prend conscience qu’un travail sur ces relations est entamé et qu’elle ne peut pas partir vivre sur cette île si elle n’est pas complètement apaisée. Ce serait prendre avec elle cette agitation qu’elle souhaite quitter. Ces informations lui permettent de pouvoir quitter sa situation actuelle avec plus de justesse.

Aller vers un rêve?

Dans un second temps, nous repérons dans les résultats de sa prise Fenyx le besoin d’agrandir son cercle d’influence, le besoin d’agir et d’aller de l’avant.

Le besoin d’agir et d’aller de l’avant résonne avec de belles qualités identifiées comme celle de l’indépendance, de la réalisation de soi, d’un grand potentiel de réalisation, de l’enracinement, d’une force tranquille, de la puissance déployée.

A la lecture de ces informations, Isabelle sourit largement. “Oui, c’est tout à fait cela”, me dit-elle, “et je voudrais renouveler mon cercle d’amis” ! Isabelle a déjà rencontré quelques personnes sur l’île qu’elle apprécie fortement. De plus, ces personnes correspondent plus à ce qu’elle attend d’une relation équilibrée. “Et je ressens cette force d’enracinement quand je suis là- bas”, me dit-elle !

Au niveau de son cœur, un état d’excitation est visible ainsi qu’une qualité rayonnante avec l’information suivante : bonnes relations sociales.

Quelle joie de voir ces informations rayonner aussi fort !

Confiance dans le futur?

Au niveau des peurs, nous lisons ensemble le fait qu’elle craint de ne pas avoir sa place sociale, et qu’elle soit dans une énergie de contemplation toute la journée, sans participer à la vie active. Isabelle craint de se couper du monde.

Effectivement, me dit-elle, “je sais que je dois faire ma place là-bas. Je ne dois pas y aller comme si j’étais en vacances. J’ai des idées sur le travail que je voudrais y faire et je mets en place les choses pour que concrètement je puisse subvenir à mes besoins”.

Visualiser ses peurs lui donne comme un signal; il ne s’agit pas de se laisser porter par la vision idyllique des plages et du soleil, mais bien de prendre sa place. Elle devra être vigilante pour ne pas tomber dans cette énergie de vide intérieur et d’absence de participation.

Et ce devrait être largement faisable car une grande confiance rayonne par-dessus tout avec les informations suivantes : confiance dans la vie, gratitude et adaptation.

Être à sa juste place et se sentir utile rayonnent assez pour faire face à ses peurs. Elle se sent bien outillée et visualiser ces informations lui donne encore plus confiance dans son projet.

De plus, dans les fréquences les plus hautes, avec une intensité maximale, rayonne la capacité à se contenter de peu, à fonctionner avec ce que l’on a, avec l’idée d’être efficiente. Oui, quoi qu’il arrive, elle a la certitude qu’elle peut y arriver, même si elle doit réduire son train de vie actuel.

En conclusion

Après ce bilan, Isabelle repart avec un large sourire, elle sait qu’elle fait le bon choix.

Elle le savait au fond d’elle mais là, elle est encore plus confiante dans l’avenir et plus consciente des enjeux de ce choix.

Elle a pu identifier ses besoins principaux et les problématiques à travailler pour vivre cette transition de manière sereine. Elle a pris conscience qu’elle ne pouvait pas passer à côté d’un travail nécessaire d’apaisement des relations problématiques qu’elle vit aujourd’hui.

Elle a aussi pris conscience de l’importance de se créer rapidement un nouveau réseau social et de s’impliquer dans la vie collective sur place. Elle y veillera dès le premier jour.

Bon voyage Isabelle et que tout se passe bien pour toi là-bas ! 😉

Partagez votre histoire

Si vous avez une expérience vécue avec le Fenyx que vous souhaitez partager, vous pouvez témoigner via notre site internet.

Nous avons mis sur pieds un canevas d’interview accessible via le lien ci-dessous