Acouphenes.be

Un programme proposant un protocole de soin par biorésonance expérimental piloté par l’équipe du Fenyx

Présentation de l’expérience

A partir de septembre 2022, l’équipe du Fenyx (VV Analytics) va proposer à des volontaires souffrant d’un acouphène de prendre part à une expérience de soin par biorésonance en vue d’améliorer leur condition; le but poursuivi par cette expérience sera de démontrer qu’il est possible de diminuer ou d’aténuer (voire de mettre un terme) les symptômes ressentis par les personnes s’étant portées volontaires pour participer à l’expérience.

Première Phase

  • A partir de septembre 2022
  • Petit groupe de volontaires (maximum 10) – la sélection de volontaires aura lieu dans le courant du mois d’août et au début du mois de septembre

Deuxième Phase

  • A partir de janvier 2023
  • Sur base du protocole développé en phase 1, nous serons en mesure de proposer à plus de personnes de suivre le programme 

 

l

Participer à l’expérience

Si vous souhaitez participer à l’expérience, merci de compléter le formulaire ci-dessous. 

s

Remarques importantes:

  • Le protocole de soin qui sera mis en place est totalement inoffensif et non invasif. Il nécessitera l’utilisation d’un Fenyx Harmony.
  • Le protocole sera défini dans le courant du mois de septembre 2022.
  • Dans la première phase de l’expérience prévue de septembre à novembre, VV Analytics impliquera entre 5 et 10 individus pour la première version du protocole de soin. Par la suite, de plus grands nombres d’individus pourront être impliqués au fur et à mesure que l’expérience le permettra.
  • Beaucoup d’études montrent un lien entre stress et acouphènes; dès lors, le protocole mis en place pourra venir contacter des émotions parfois inconfortables pour les participant(e)s à l’expérience.
  • Aucune contre-partie fincancière ne sera demandée aux participants de ce programme; il est possible qu’une caution soit exigée en cas de prêt de matériel.
  • L’expérience proposée par VV Analytics ne doit pas être considérée comme un substitut à un avis, un diagnostic ou un traitement médical professionnel. Vous devriez toujours demander ces conseils à un professionnel de la santé qualifié.

L’acouphénie, un phénomène mondial

Globalement, les différentes études menées de part la planète semblent indiquer qu’environ 250 millions de femmes et d’hommes souffrent d’acouphène. Il apparaît également que plus de la moitié de ces personnes ne bénéficie d’aucune prise en charge.

Notons que 30 millions d’Américains et 10 millions d’Allemands se déclarent atteints de parasitages sonores acouphéniques.

Si l’on en croit les diverses enquêtes menées en Europe occidentale, 1 adulte sur 10 percevrait un acouphène, ce dernier étant dans la majorité des cas considéré comme « non agressif ».

Source: Traiter-Acouphènes.fr

Il existe 2 grandes catégories d’acouphènes

Les acouphènes objectifs

Certains d’entre eux peuvent être entendus par le médecin ou par le spécialiste consulté, car ils sont causés par des troubles qui, par exemple, rendent le flot sanguin plus audible. Ils peuvent aussi parfois se manifester par des « clics » répétés, parfois liés à des mouvements anormaux des muscles de l’oreille, que l’entourage peut entendre. Ils sont rares, mais généralement, la cause est identifiable et on peut alors intervenir et traiter le patient.

Les acouphènes subjectifs

Dans leurs cas, le son n’est audible que par la personne atteinte. Ce sont les acouphènes les plus fréquents : ils représentent 95 % des cas. Leurs causes et leurs symptômes physiologiques étant pour l’instant très mal cernés, ils sont beaucoup plus difficiles à traiter que les acouphènes objectifs. En revanche, on peut améliorer la tolérance du patient à ces bruits internes.

Source: Passeport Santé

Le Neurofeedback

Le Neurofeedback, également appelé Biofeedback EEG, est une technique thérapeutique non-médicamenteuse et non-invasive qui vise à aider le cerveau à éliminer certains mauvais automatismes inscrits dans le fonctionnement même du système nerveux.

Le Neurofeedback, malgré le peu d’étude menée à grande échelle, se veut une technique innovante qui se situe au carrefour de la psychologie et des neurosciences. Thérapie non-médicamenteuse et non-invasive, elle ambitionne d’aider les patients acouphéniques à moduler leur perception des bruits parasites en leur apprenant à intervenir directement sur l’activité du cortex auditif, l’aire cérébrale dédiée au traitement des sons.

Source: Traiter-Acouphènes.fr

Pour en savoir plus sur d’autres thérapies et techniques, rendez-vous sur le site de Passeport Santé
Vous y découvrirez les techniques suivantes:

  • Thérapie acoustique d’habituation (TAH)
  • Thérapie cognitivo-comportementale
  • Traitement expérimental : stimulation magnétique transcranienne (SMT)

Consultez également “Approches complémentaires efficaces en cas d’acouphènes” sur Unsujet.com pour y découvrir que le biofeedback et l’hypnothérapie ou l’autohypnose peuvent aider en cas d’acouphène.