Transgénérationnel

Exploration vibratoire à l’aide du Fenyx

Expérience

Nathan (prénom d’emprunt) suit une formation en bioénergie. On y travaille, entre autres, le lien transgénérationnel et plus particulièrement le lien énergétique entre le coccyx et la terre. Il s’avère que ce lien transgénérationnel est très chargé côté gauche et que la personne a une sciatique. Sa grand-mère maternelle a survécu aux camps de concentration, où elle a été torturée, mais en est revenue folle. Dans sa famille, les femmes semblent avoir hérité de cette « folie ».

Dans son vécu, Nathan ne veut dépendre de personne, se lance dans des projets où il veut être totalement autonome, et il y a toujours beaucoup de complications.

Le deuxième jour, lors du soin énergétique sur le transgénérationnel, son binôme (la personne qui donne le soin) travaille uniquement sur le côté gauche et libère les charges émotionnelles liées. Lors de ce soin, une décharge émotionnelle intense se fait qui est vécue aussi bien par le binôme que par Nathan et ce, au même moment.

L’homme a du mal à cacher son émotion mais la contient. Le binôme l‘exprime plus intensément que lui. Physiquement, Nathan se sent beaucoup mieux.
Le troisième jour, on travaille sur la globalité de la personne et sur la problématique énergétique principale qui nous empêche d’avancer.

Trois prises au FENYX ont été réalisées pendant cette formation.

Le corps énergétique révélé par le FENYX

1er jour en arrivant

2ème jour après le soin énergétique

3ème jour

Le premier jour, Nathan arrive rempli de tensions (barres rouges), particulièrement au niveau du sacrum et du coccyx (ce qui est entouré), ce qui se traduit physiquement par une sciatique.

Le deuxième jour, après le soin sur le transgénérationnel, nous voyons bien grâce au FENYX qu’il y a un lâcher-prise uniquement sur le côté gauche (barres vertes et turquoises).

Le troisième jour, un apaisement est manifeste des 2 côtés, et zone du sacrum-coccyx devient neutre, tandis que le reste du corps s’harmonise plus ou moins.

Informations (fréquences) émises par son corps

Nathan arrive le premier jour avec cet état d’esprit conscient et inconscient :

Entouré en

  • Noir : les informations liées à la souffrance, aux fardeaux, aux mémoires qu’il porte.
  • Rouge : En réaction à ces souffrances, apparaissent les informations concernant la dispersion d’énergie dans les projets qu’il entame.
  • Brun : les besoins inconscients avec lesquels il vient en formation.

Après le travail bioénergétique :

Le Fenyx nous indique que son état d’esprit a changé et que les limites ou réactivités se sont transformées en qualités.

Conclusion

Le Fenyx témoigne d’un processus bioénergétique de libération de mémoires limitantes qui s’est déroulé en plusieurs étapes. Il permet d’en découvrir les enjeux inconscients, les causes et les conséquences. Il démontre aussi que la formation en bioénergie a répondu en partie à son besoin inconscient de se libérer des fardeaux du passé, qui l’empêchaient d’envisager l’avenir sereinement.

Article inspiré des publications disponibles sur https://www.human-resonances.com/explorations par Gautier Havelange.